2018-07-04 00:00:00

Pose de la 1ère pierre du Centre d'Incendie et de Secours

Le discours du maire de Piolenc

Cérémonie de pose de la 1ère pierre
du Centre d'Incendie et de Secours "Vallée du Rhône"
Mercredi 4 juillet 2018

"On dit que les petites casernes sont vouées à disparaître car elles sont trop coûteuses à entretenir et inadaptées aux nouveaux matériels d'assistance et de secours. C'est exact. On dit aussi que l'heure est à la mutualisation. J'en conviens.

"La logique commandait pourtant que ce regroupement se fasse à Piolenc, puisque c'est la commune de Piolenc qui contribue le plus financièrement à ce nouvel outil qui profitera à tous. En tant que maire de Piolenc, chargé de défendre les intérêts des Piolençois, cette cérémonie a donc pour moi un goût amer. Celui d'un combat perdu.

(…)

"Quoi qu'il en soit, la nouvelle construction sera moderne et fonctionnelle, et je m'en réjouis pour nos sapeurs-pompiers volontaires, et en premier lieu bien sûr pour les pompiers de Piolenc. Les nouvelles installations vont considérablement améliorer vos conditions de travail, et c'est bien le moins qu'on vous doit.

"Cette cérémonie me donne l’occasion de souligner l'importance de la mission de service public dont vous vous acquittez, à tous les instants et en tout lieu, au service de tous.

"Il faut aussi remercier vos familles qui vous permettent, par leur compréhension, de mener à bien votre mission, ainsi que vos employeurs. J’espère également que ce futur CIS adapté à vos activités permettra d’encourager de nouvelles vocations.

"Merci pour votre engagement ! Le volontariat est une vraie richesse pour notre territoire et je suis heureux de constater que dans cet esprit on retrouve souvent des générations de pompiers volontaires qui se succèdent de père en fils ou de père en fille, et bientôt sûrement de mère en fille.

"J'espère par conséquent que ce chantier sera mené dans les temps, sans dépassement de budget, et que le futur CIS tiendra ses promesses au service de la sécurité de nos territoires et de leurs populations."