2022-07-04 00:00:00

feu de forêt du 1er juillet : les secours ont fait des miracles !

Le vent et la sécheresse ne sont peut-être pas les seuls responsables de l’incendie qui a ravagé 27 hectares de pinèdes jusqu’au ras des maisons le 1er juillet à Piolenc, sans heureusement faire de victime ni de dégâts aux habitations, à une exception près, mais la maison était inhabitée..

Chemin des Sables, où le feu semble avoir pris, des riverains disent avoir entendu des détonations de pétards. Sur la foi de ces témoignages, la municipalité a donc décidé de porter plainte.

D’impressionnants moyens ont dû être déployés pour venir à bout de ce premier feu de forêt de la saison, le plus important depuis des dizaines d’années à Piolenc. Canadairs, avions et hélicoptère bombardiers d’eau se sont relayés plusieurs heures durant, appuyés au sol par quelques 160 sapeurs-pompiers du Vaucluse, du Gard et de la Drôme ainsi que par les volontaires de la Réserve communale de sécurité civile (RCSC) qui ont aidé en particulier à filtrer la circulation.

Au plus fort du sinistre, 11 habitations ont été directement menacées par les flammes, chemin des Sables et montée des Béziers notamment. Une seule a finalement été endommagée, mais plusieurs riverains ont dû être évacués le temps de sécuriser les lieux. Par précaution, le maire de Piolenc avait également fait évacuer les enfants de l’école La Rocantine jusqu’à l’espace Trintignant avec l'aide de la RCSC où les parents sont venus les chercher

Venu sur place pour constater l’ampleur de l’incendie, le sous-préfet Didier François a rappelé que dans les zones boisées il est impératif de débroussailler dans un rayon de 50 mètres autour des habitations. Ce rappel fait écho à la campagne de sensibilisation que la commune a lancée auprès des riverains concernés.

Zone brûlée.